Suppression d’emplois aidés et de structures d’enseignement spécialisé : est-ce cela la "bienveillance" ?
Publié; le 19 octobre 2017 | snudi fo

Le gouvernement a annoncé la suppression de plus de 150 000 contrats aidés sur le territoire national.
S’il a été dit que l’Education nationale serait "épargnée", les faits sont tout autres : 20 000 suppressions pour notre ministère et chez les personnels municipaux qui auront immanquablement un impact sur le fonctionnement des écoles.

En début d’année, la DASEN de l’Yonne, nous a annoncé que notre département ne serait pas concerné, puisque la suppression de postes concerne essentiellement les postes d’assistants de direction et qu’ils ont déjà disparu dans notre département (! !!).

Outre que cela démontre que notre département est déjà bien avancé dans la dégradation des conditions de travail (puisque plus aucune école ne dispose d’EVS/AVS-aide à la direction), il apparaît que les notifications MDPH ne sont pas toutes satisfaites : les problèmes commencent à nous remonter.
L’intervention du SNUDI-FO 89 a d’ores et déjà permis que des postes d’AVS-co manquants sur ULIS (anciennement CLIS) soient pourvus.

Pour le SNUDI-FO et la FNEC-FP FO : "il faut amplifier la mobilisation pour le maintien de tous les emplois, la transformation des emplois aidés en postes statutaires en lien avec les sections fédérales de la FSPS-FO (territoriaux), avec les UD et à chaque fois que c’est possible dans l’action commune."

Dans un courrier adressé au ministre, les syndicats nationaux SNUDI-FO, SNUipp FSU, CGT, CFDT, UNSA « exigent le maintien et le retour de ces personnels sur leurs emplois, et demandent qu’ils bénéficient d’une formation qualifiante dans la perspective d’un emploi statutaire. » Cette exigence a été reprise dans la déclaration commune FNEC FP-FO, FSU, UNSA, CGT, CFDT au CTM.

Les initiatives syndicales se multiplient dans les établissements scolaires, les départements, pour exiger le maintien de tous les contrats aidés et leur transformation en emplois statutaires. Mobilisation et grève à la rentrée à La Réunion, rassemblements en Gironde, dans le Val d’Oise, le Vaucluse, la Haute Loire, la Somme... dont certains ont permis d’obtenir des avancées importantes.

- Communiqué FNEC-FP FO sur la Martinique
- Lettre de la FNEC-FP FO au Ministre Blanquer (août 2017)

Dans l’Yonne, le SNUDI-FO 89 a demandé audience à la DASEN à ce sujet. Nous ferons remonter le constat dans les écoles et porterons les revendications des enseignants et des AVS-EVS-AESH.
Une réunion de ces personnels sera organisée après les vacances (tenez-nous informés si vous êtes intéressés).
Nous vous demandons donc de nous faire remonter au plus vite toutes les difficultés que vous rencontrez dans vos écoles, suite à l’attente d’AVS, leur non remplacement ou non renouvellement que ce soit des AVS, administratifs ou des AESH.

Par ailleurs, nous sommes en relation avec la fédération FO des personnels territoriaux (FSPS-FO) qui se voient particulièrement touchés par cette nouvelle mesure de suppression de postes. La disparition de ces postes d’emplois aidés dans les mairies a des conséquences évidentes dans les écoles (ATSEM, encadrants sur les temps de cantine, d’études, de garderie...) : là aussi mobilisons-nous !
Le SNUDI-FO 89 organise la mobilisation pour revendiquer des conditions de travail décentes dans toutes les écoles et défend tous les dossiers qui nous sont transmis.

Cette campagne, que nous nous efforcerons d’être intersyndicale, est particulièrement importante : ces mesures accompagnent la politique d’inclusion et l’intégration ingérable des élèves en situation de handicap ainsi que la disparition programmée des structures et des enseignants spécialisés. L’enseignant dans sa classe est sa propre ressource, la seule réponse de l’inspection est "d’interroger ses pratiques pédagogiques"...

Pour toute situation difficile (violence, comportement inadapté, attente de place en IME, en ITEP, en ULIS, en structure spécialisée, inclusion d’élèves inadaptés, absence de réponse de l’inspection...), le SNUDI-FO 89 peut vous accompagner. - Pensez à renseigner le RSST (Registre Santé et Sécurité au Travail) dont vous trouverez le lien ici RSST et sur le site du SNUDI-FO 89. Cela permet de suivre vos demandes et impose à la DASEN de présenter en CHS-CT les réponses et actions menées pour résoudre le problème signalé. Tout problème concernant vos conditions de travail, votre santé, votre sécurité doit être signalé et traité par l’administration : Informez-nous rapidement de toute situation problématique dans votre école !


Pour finir, nous vous invitons fortement à lire le communiqué très instructif de la FNEC-FP FO sur le dernier rapport de la Cour des Comptes au sujet de l’Education Nationale, intitulée « Gérer les enseignants autrement : une réforme qui reste à faire » : La cour des comptes récidive : elle veut en finir avec le statut !

cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Demandes de temps partiel et dispo
CAPD Promotions et PPCR
Retour à 4 jours : c’est maintenant !
Suppression d’emplois aidés et de structures d’enseignement spécialisé : est-ce cela la "bienveillance" ?
Retour à 4 jours : oui... mais pour tous !
Projet de décret sur les rythmes scolaires
ou la poursuite de la territorialisation :
C’est toujours NON !

Urgence : Ecole inclusive, situation explosive
Titulaires remplaçants : De pire en pire...
Pour en finir avec l’APC, la confusion scolaire/périscolaire, les PEdT,… l’abrogation du décret instaurant les rythmes scolaires est plus que jamais à l’ordre du jour !
CAPD ajustement : Déclaration préalable FO
Les DASEN pourraient déroger aux 36 semaines de classe
Dossier spécial remplaçants
Rapport sur l’avenir des circonscriptions du premier degré : un rapport contre l’École, contre les postes et les statuts de tous les personnels, de toutes catégories !
Modification du décret statutaire de 2008 des PE : la ministre veut franchir un cap pour adapter le statut à la « refondation » de l’école !
Nouveaux rythmes : la territorialisation en marche
Conférence contre les nouveaux rythmes :
Compte-rendu et Lettre ouverte à la ministre

Elections professionnelles dans l’Education Nationale : très nette progression de FO
Simplification des tâches des directeurs : Un pas de plus vers la territorialisation
Mutations interdépartementales 2015 : calendrier des opérations
Droit à mutation : la ministre persiste et aggrave la situation
1 | 2 | 3 |>
SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo