Carte scolaire de rentrée : NON aux fermetures de classes
Publié; le 7 novembre 2017 | snudi fo

Suite aux annonces faites par la DASEN lors du groupe de travail du 6 septembre sur l’ajustement de carte scolaire, de deux "transferts" de postes,ne semaine après la rentrée (c’est à dire deux ouvertures et deux fermetures mais dans les mêmes communes), les organisations SNUDI-FO, SNUipp et SE-UNSA ont écrit un courrier commun à la DASEN pour dénoncer cette décision :

Madame la Directrice Académique,

Comme vous le savez, nos organisations ont toujours été fermement opposées aux mesures de fermetures de classes à la rentrée, et davantage encore deux jours après la rentrée, dans le cadre de l’ajustement de la carte scolaire. Malgré cela, cette année, vous avez pris la décision de « transférer » deux postes, à Auxerre et à Migennes sur des écoles des mêmes communes, transfert qui équivaut, dans les faits, à deux ouvertures et deux fermetures. (...) S’il est nécessaire d’ouvrir une classe, comme nous l’avons souligné en groupe de travail, dans les écoles G.Philippe à Migennes et Boussicats à Auxerre, le fait de le faire au détriment de deux autres écoles, P.Verlaine à Migennes et Martineau à Auxerre, fussent-elles de la même commune, est un précédent que nous ne pouvons accepter. (...) Cette décision de transfert, qui n’est autre qu’une fermeture dissimulée, est d’une violence considérable pour les équipes, les familles et les élèves. Nous déplorons ce principe et vous demandons solennellement de revenir sur les deux mesures de retrait de poste à P.Verlaine et à Martineau des Chenez, tout en maintenant les mesures d’ouvertures à G.Philippe et aux Boussicats, et de permettre ainsi aux écoles concernées de retrouver la sérénité nécessaire au bon déroulement de cette année scolaire. (...) De même nous demandons qu’à l’avenir, comme cela était le cas auparavant, aucune suppression de poste ne soit envisagée à la rentrée des classes. courrier à retrouver en intégralité en pièce jointe

Le CTSD et le CDEN de rentrée qui doivent entériner ces décision, et le SNUDI-FO a déposé un préavis de grève à l’occasion de ces deux instances et organise le rassemblement devant l’IA. Nous poursuivons également la discussion avec les autres organisations, pour envisager ensemble l’action intersyndicale à mener. Nous ne pouvons pas laisser passer une telle décision qui dégrade encore les conditions d’exercice des enseignants et le fonctionnement des écoles. Si nous n’intervenons pas, cela risque de se reproduire les années à venir : nous sommes tous concernés !

Cela sera l’occasion également de porter toutes les demandes d’ouverture qui n’ont pas été satisfaites et toutes les fermetures maintenues. En effet, de nombreuses situations évoquées en groupe de travail, sont restées sans réponse : effectifs très élevés (une école de REP à plus de 26 de moyenne par exemple), des situations compliquées non prises en compte (ULIS, élèves à besoin particuliers...) des postes de PMQC non pourvus, le manque de remplaçants qui ne va pas tarder à se faire ressentir... Faites-nous remonter les dossiers de vos écoles afin que nous les défendions au CTSD et au CDEN et n’hésitez pas à nous contacter pour organiser la mobilisation, avec les parents, avec les élus...

NON aux fermetures de classes à la rentrée ! Création de tous les postes à hauteur des besoins ! Refusons cette nouvelle dégradation de nos conditions d’exercice.

cale




SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo